République Gabonaise

Union-Travail- Justice

AVIATION CONSULTING SERVICES SARL 

 L’ECONOMIE DU TRANSPORT AERIEN

AIR TRANSPORT ECONOMICS

 

Le Cabinet AVIATION CONSULTING SERVICES SARL a l’honneur de porter   à votre  connaissance  qu’il organise exclusivement à l’endroit des professionnels  du transport aérien et des étudiants intéressés par ce secteurs d’activité et de tous les autres Stakeholders,  un séminaire de renforcement des capacités sur l’Economie du Transport aérienle vendredi13 Novembre 2015 à partir de 8 h 30 à l’hôtel Méridien RE Ndama de Libreville.

Les populations cibles: gestionnaires de compagnies aériennes, aéroports, chef d’escale, pilotes, hôtesses de l’air, pilotes, l’assistance aéroportuaire (agent de piste, passage, de trafic), ingénieur de l’aviation civile, contrôleur de la navigation aérienne, ingénieur de l’exploitation aérienne. Tous le stakeholders de la chaine du transport aérien qui n’ont jamais suivi un cours de sensibilisation au droit arien sont les bienvenus. Les compagnies aériennes, les aéroports, les cadres du Ministère des transports, les compagnies d’assistance en escale, les prestataires de services, les acteurs de fret aérien.

Profils des Stagiaires : Cadres dirigeants, Cadres Supérieurs dans les domaines du management,  Gestionnaires Commerciaux, Marketing, exploitation, planning (programme), opérations ariennes, étudiants ; Cadres Intermédiaires. 

 

NB : Inscriptions obligatoires  sur place et nombre de places limitées. 

 Confirmation et envoi de la liste des participants au plus tard le 30 SEPTEMBRE 2015

INFOLINE : 06 78 88 58

Email : contact@acsaconsulting.com

 

PLAN & CONTENU DE LA FORMATION

PLAN D’INTERVENTION DU LEAD INSTRUCTOR : 

Pierre Louis DUSSOL Victor MALI OVOUNGOU

 

 INTRODUCTION : PLACE DU TRANSPORT AERIEN DANS L’ECONOMIE MONDIALE

 

MODULE 1- ANALYSE DE LA DEMANDE-PREVISIONS DE TRAFIC.

1-Prévisions globales : les bases économiques du développement du trafic : évolution du niveau de vie et de la structure des budgets. Sensibilité au prix. La volatilité des choix et ses causes.

Modèles « de croissance » et modèles « géographiques », ou gravitaires.

2-La segmentation : motifs du voyage, rôle des revenus, fréquence de déplacement.  Rôle des différentes variables dans la demande de transport aérien.

Synthèse : « analyse de la valeur » du service. Bases de lanalyse de la valeur et application au transport aérien. 

 3-Un Avenir de croissance et de volatilité.

MODULE 2 – LES COMPAGNIES ET LE MARCHE.

2-1 Loffre : les différents types de coût. Bases de la comptabilité analytique pour la détermination des coûts directs opérationnels. Calcul des coûts détape.

 2-2 Les nouvelles conditions de fonctionnement du marché : des marchés administrés à la concurrence. Evolution vers une surveillance de type prudentiel.

Les critères de performance économique dune compagnie aérienne. 

Le « rating ».

MODULE 3 – ELEMENTS SUR LA CONSTRUCTION DES AVIONS CIVILS.

3-1: La relation entre le transport aérien et les plans de production  en fonction de la croissance tendancielle et de la conjoncture. Ladaptation des avions aux lignes et la recherche du DOC minimum.

3-2 :Les plans financiers des constructeurs. Coûts de lancement et vie-série. Préfinancement des programmes. « Cash flow profile » actualisé et recherche du seuil de rentabilité  en fonction de la taille espérée du marché. (Casrécent de lA380).

MODULE 4 : Planification Stratégique, Marketing, Economie Appliquée au Transport aérien.

MODULE 5 :L’organisation du marché, Eléments sur les activités complémentaires du Transport Aérien, les aéroports.

MODULE 6 : Le Choix des Flottes : Critères et Conséquences Economiques : l’Impact Comptable de l’achat en propre et de la Location Opérationnelle (Leasing).

Module 7 : LES PREVISIONS DE TRAFIC

–       La méthode dite des « moyennes Mobiles » dans un environnement économique stable ;

–       La droite de régression dans un environnement économique instable.

MODULE 8 : LE  CHOIX DES APPAREILS (AERONEFS) et AFFECTATION DES FLOTTES

–       1 .Rappel historique sur l’offre des appareils dans le monde :

–       La demande des appareils ;

–       Le statut juridique des exploitants ;

–       La règlementation nationale et internationale ;

–       La quadrature du cercle encore appelée la « performance environnementale ;

–       2. Les critères propres à l’exploitant :

–       La nature du besoin, le réseau et le marché à desservir ;

–       Le marché du court et moyen-courrier ;

–       Le marché du long courrier ;

–       Aperçu du réseau long courrier mondial :

–       Atlantique nord ;

–       Le réseau transpacifique ;

–       Le réseau Europe-Asie.

–       L’adéquation entre les appareils (flotte) et le programme et le réseau ;

–       La compétence du personnel technique.

MODULE 9 : LES CRITERES TECHNIQUES ET REGLEMENTAIRES

–       La réglementation  internationale : OACI, Annexes, Conventions ;

–       La règlementation nationale : Code de l’Aviation Civile ;

–       Ecologie ;

–       Pollution ;

–       Normes acoustiques ;

MODULE 10 : LES CRITERES DE COMPARAISON TECHNIQUE

–       Les critères de comparaisons techniques,

–       La charge commerciale (charge marchande) ;

–       Le rayon d’action ;

–       La durée de vie et d’un moteur et la disponibilité des pièces de rechange ;

–       Le terme calendaire ;

–       Le terme cycle ;

–       Le nombre d’heures de vol (TSV) ;

–       La première visite ;

–       La deuxième visite ;

–       La troisième visite (check D)

–       La configuration de l’aéronef (wide body ou narrow body ;

–       La performance de l’appareil par rapport aux contraintes géographiques :

–       Altitude ;

–       La température ;

–       Les vents ;

–       La longueur des pistes ;

–       La productivité des appareils (RMJ) :

–       La vitesse ;

–       La capacité des appareils ;

–       Le rayon d’action ;

–       Le profil et les performances techniques

–       La structure de l’appareil ;

–       L’aérodynamisme de l’avion ;

–       Le mode de propulsion ;

–       Le choix du motoriste ;

–       Le nombre de moteurs ;

–       Les biréacteursEtops ;

–       Les contraintes de la certification Etops

–       L’homogénéisation ou la diversification des appareils (flottes) ;

MODULE 11 : LES CRITERES ECONOMIQUES ET FINANCIERS

–       Le cycle de vie de l’appareil :

–       L’avion,

–       Le type d’avion

–       Le type de marché

–       L’analyse de sensibilité

–       Les comparaisons directes et croisées d’appareils de mêmesérie ou de série différente ;

–       Les spécifications techniques des appareils ;

–       Les couts directs d’exploitation des appareils comme critère de choix ;

–       Les couts directs d’exploitation entre un biréacteur et un quadriréacteur ;

–       Le carburant ;

–       L’Age de l’avion ;

–       Les couts d’équipage ;

–       La maintenance ;

–       L’analyse décisionnelle ;

–       La masse de l’appareil ;

–       L’influence des critères objectifs de rentabilité :

–       La fréquence ;

–       Les ressources avions ;

–       La stabilité ;

–       Le calcul des couts sur étapes ;

–       Les économies d’échelle liée à la distance parcourue

–       Les économies d’échelle liées à la capacité des aéronefs.

MODULE 12 : LES MODALITES DE FINANCEMENT ET ACQUISITION DES AERONEFS :

–       1. LES MODALITES DE FINANCEMENT ET D’ACQUISITION DES AERONEFS :

–       Les couts d’acquisition des aéronefs ;

–       Les commandes fermes ;

–       Les commandes avec options ;

–       Les commandes des compagnies.

–       2. Les types de financement traditionnels sont supplantés par les nouveaux types de financements :

–       Le financement sur fonds propres ;

–       Le financement par endettement ;

–       3. Les conséquences du type de financement au niveau de la comptabilité de la compagnie aérienne.
–       4. Les types d’acquisition :

–       L’affrètement

–       La location (Dry lease&wetlease=

–       La nature du besoin et la saisonnalité ;

–       Les opportunités du marché : marché neuf ou occasion ?

–       La disponibilité des fonds propres ;

–       Les couts ;

–       Les prix des appareils (prix catalogue)

–       5. Les structures financement :

–       Le crédit-bail ;

–       Crédit-bail européen ;

–       Le crédit-bail  japonais ;

–       Les autres paramètres exogènes  qui interviennent dans le choix des appareils :

–       La politique ;

–       L’interventionnisme des pouvoirs publics,

–       L’absence d’avantage concurrentiel décisif  entre les constructeurs (Boeing VS Airbus) favorisent les incursions des politiques en matière de choix des appareils ;

–       L’émergence du Marketing du Constructeur (avionneur).

MODULE 13 : LES COUTS DIRECTS D’EXPLOITATION COMME CRITERE DE CHOIX

–       étude de la sensibilité des appareils ;

–       l’Age des appareils et la consommation du carburant ;

–       les règles de carrières et de rémunération du personnel navigant (PNT+PNC) ;

–       typologie de financement et acquisition ;

–       acquisition des appareils ;

–       la nature des contrats de location (rôle crucial de la direction juridique des compagnies aériennes) 

–       la productivité environnementale ;

–       la maintenance ;

–       la distribution,

–       le carburant,  

Fermer le menu